Quel financement pour l’Enseignement catholique?

Quel financement pour l’Enseignement catholique?

 

Quel financement pour l'Enseignement catholique?

© Fondation Saint-Matthieu / École Saint-François d’Assise (Boulogne-Billancourt) – Le financement participatif pour rénover le préau de l’école

L’Enseignement catholique se porte bien mais son budget ne dépend pas du nombre d’inscriptions. Pour entretenir et adapter ses locaux, il fait appel à la générosité de tous.

Chaque année le nombre d’élèves accueillis au sein de l’Enseignement catholique augmente – 12.000 élèves en plus en cette rentrée 2017. Aujourd’hui, avec ses 2.100.000 élèves, l’Enseignement catholique se porte bien. Avec une limite, comment accueillir tous les nouveaux inscrits ?

Construire une salle de sport, rénover les toilettes… les besoins ne manquent pas pour assurer un confort minimal aux élèves et aider au bon déroulement de leur scolarité

 

L’Enseignement catholique plébiscité

L’augmentation des effectifs de l’Enseignement catholique est inégal selon les régions et les cycles. Collège et lycée augment plus que le primaire. Mais ce qui est significatif c’est que lorsque que le ministère de l’Éducation nationale propose des réformes, « les parents [font] peut-être un petit peu plus confiance à l’Enseignement catholique pour les appliquer intelligemment », comme a pu l’évaluer Louis-Marie Piron, qui explique: « L’Enseignement catholique est moins contraint sur le plan administratif, pédagogique que l’Enseignement public. »

Un paradoxe au cœur du budget de l’enseignement catholique

L’Enseignement catholique se porte bien, mais paradoxalement, l’augmentation du nombre d’inscriptions ne lui donne pas la possibilité d’embaucher plus d’enseignants ou d’ouvrir de nouvelles classes. Car les professeurs du privé sont salariés de l’Éducation nationale. « Nous refusons de nombreuses familles et inscriptions chaque année », déplore Louis-Marie Piron.

 

Soutenir financièrement l’Enseignement catholique, c’est possible

À charge pour l’Enseignement catholique d’assurer l’entretien des locaux et l’embauche du personnel non enseignant. Pour cela, la Fondation Saint-Matthieu a été créée en 2010. Sa mission: soutenir et accompagner les écoles privées dans leur développement, leurs projets et leurs innovations. Fondation qui a aussi lancé la plateforme de financement participatif, « J’aide mon école« , pour permettre à tous de soutenir le projet de son choix. Construire une salle de sport, rénover les toilettes… les besoins ne manquent pas pour assurer un confort minimal aux élèves et aider au bon déroulement de leur scolarité.